samedi 10 mars 2018

YukoTest : Le meilleur de la RM Jam de Février 2018

      Vous le savez peut-être, mais du 23 au 25 Février s'est déroulé le deuxième volet de la RPG Maker jam (la première ayant eu lieu en Août 2017. Cette fois, moins de contraintes, seulement une limite de 48H pour créer un jeu avec comme thème "Illusion".
      Cette Jam, c'était également l'occasion de reprendre des nouvelles de "la communauté RM francophone" dont on annonce la mort imminente depuis que j'ai commencé le making. Et encore une fois, les nouvelles ne sont pas si alarmantes : 32 jeux ont été réalisés au cours de ce week-end de Février, et au niveau des makers, y a des débutants comme des vieux de la vieille. Content de constater cela !


      Alors comme la dernière fois, j'ai testé tous les projets parce que je trouve que ça peut aider les makers d'avoir des retours, et de mon côté, ressentir cette émulsion de passion et motivation, bah ça m'aide moi-même à ne pas lâcher mes projets !
      Cependant, je comprends que certains n'ont pas le temps ou ne veulent pas forcément se lancer dans 32 tests de jeu, du coup, comme la dernière fois, je tenais à vous conseiller quelques jeux de la session ! (Attention, ce n'est pas un classement. D'ailleurs, le classement officiel sera bientôt accessible sur la page itch.io de l'événement)


Si vous ne deviez jouer qu’à quatre jeux


Page du jeu
  • Auteur : Baeto
  • Genre : Jeu narratif
  • Langue : Français
  • Support : RPG Maker MV
  • Poids du jeu : 148Mo

      L'Orphelinat St. Litherwood accueille une nouvelle pensionnaire : Milena. Ses affaires sont déjà dans sa nouvelle chambre et il ne lui reste plus qu'à rencontrer ses trois nouvelles voisines de pallier. Mais le silence présent dans toutes les pièces du bâtiment laisse penser que ces dernières ont perdu leur innocence et leur insouciance : elles semblent chacune porter un lourd passif.
      Que pouvez-vous faire vous, pour les aider ? Les écouter ? Oui, les écouter ce serait déjà un bon début.

      Lors de la dernière Jam, un jeu m'avait beaucoup plu : Stefania. Cependant, je n'en avais pas parlé ici car je le trouvais encore un peu imprécis/confus (notamment pour guider le joueur) et j'avais peur que les quelques lecteurs de ce blog se démotivent dès la première rencontre de problème. Ç'aurait été dommage que cela se passe comme ça.


      Mais cette session, Baeto revient avec Milena Mirrored, et si dans la forme, ce projet peut rappeler Stefania, on sent bien que sa maîtrise du logiciel est bien plus importante. La narration, la mise en scène, le mapping, l'ambiance sont beaucoup plus propres, on prend plaisir à découvrir les différentes habitantes de cet orphelinat. Ces dernières sont d'ailleurs très... réelles, avec chacune leur caractère, leur timidité, leurs histoires...
      J'y ai personnellement reconnu un côté Oneshot ou Doki Doki Litterature Club, cet aspect "situation commune" qui cache peut-être bien plus. C'est un jeu libre à l'interprétation, et c'est ce qui rend le tout encore plus intéressant : à votre avis, il raconte quoi finalement ce jeu ?


Un orphelinat bien particulier finalement.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



Page du jeu
  • Auteur : Phantou
  • Genre : Jeu narratif
  • Langue : Français
  • Support : RPG Maker 2003
  • Poids du jeu : 30,1Mo

Et si le monde autour de vous n'était pas celui que vous pensiez ? Dans Seconde vue, vous jouez un homme qui croit en cette théorie, et pour cause : il a des visions qui lui montrent que l'environnement autour de lui n'est pas toujours organique mais parfois apparaît sous une forme mécanique.
Alors même si la solution la plus simple serait de faire avec, ce besoin de comprendre et de savoir ce qu'il se passe le ronge de plus en plus. Alors faut-il vraiment chercher à connaitre la vérité, même lorsque l'on sait que le mensonge serait peut-être plus doux ?

Quelle merveille de réalisation. Dès que l'on commence le jeu et qu'on nous parle de ces "visions", ces dernières nous apparaissent avec tant de précision... On les observe comme le personnage que l'on joue peut les voir, on sent comme lui ces flashs qui font comprendre que tout ne tourne pas rond et on essaye de les interpréter, de les comprendre. On veut, comme lui, comprendre.


Alors Seconde vue n'est pas bien long, mais on se sent investi du début à la fin. C'est une petite aventure qui arrive à marquer, que ce soit par son histoire, son univers, son ambiance. Je n'ai même pas envie d'en dire plus tellement c'est une expérience à vivre et à découvrir.
Je suis admiratif d'une telle créativité et réalisation en seulement 48H. Parce que oui, je ne l'ai pas précisé car ce n'est pas le plus important, mais tous les graphismes ont été créé pour l'occasion. C'est d'autant plus saluable que le rendu final est très propre, très net. Bref, chapeau.


Attendez... Vous les voyez-vous aussi, non ? Je suis pas fou, y a bien un truc !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



Page du jeu
  • Auteur : Princesseuh
  • Genre : Jeu narratif
  • Langue : Anglais
  • Support : RPG maker VX Ace
  • Poids du jeu : 11,6Mo

      Vous vous souvenez de ce jeu auquel vous jouiez à plusieurs avec vos amis ? Ces moments d’insouciance et d'amusement, ça vous arrive d'en être nostalgique, non ? De vouloir essayer de recréer cette belle époque.
      Picture of a Daydream propose de vivre cela, de voir comment cela se passe lorsque l'on réunit la fine équipe pour faire comme si rien a changé. Mais comme vous le savez déjà, le temps change les choses et il est bien souvent impossible de revivre ce que l'on a déjà vécu.

      Si Picture of a Daydream a un travail sur l'ambiance et sur la mise en scène moins profond que Seconde vue, le jeu arrive tout de même à toucher, à faire passer des émotions et des réflexions en très peu de minutes. Je pense que c'est le jeu qui m'a le plus touché de cette Jam car il embarque le joueur dans une situation, puis l'abandonne, le laissant faire ses propres déductions que ce soit sur le jeu, ou sur ses propres expériences de vie.

      La narration est spontanée, crédible. Il n'y a pas de mise en scène grandiloquente mais simplement une justesse dans la façon de raconter une tranche de vie. J'ai d'ailleurs été surpris de voir que beaucoup ont terminé le jeu en se disant "J'ai rien compris" et attendant qu'on leur fournisse une explication officielle, certifiée "T'inquiète même pas, je suis 100% sûr que ça, il faut l'interpréter comme ça et que ça, ça veut dire ça".
      Personnellement, j'ai trouvé que cette histoire était touchante parce que justement, c'est au joueur de la comprendre comme il le souhaite. C'est une jolie invitation à se poser des questions et la meilleure interprétation de la Jam du thème "Illusion". Bravo.


On est finalement bien loin des beaux jours ensoleillés passés à s'amuser.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



Page du jeu
  • Auteur : KRBHylian
  • Genre : Escape game, énigmes
  • Langue : Français
  • Support : RPG Maker MV
  • Poids du jeu : 396Mo

      Vous vous réveillez au milieu d'une pièce d'un bâtiment abandonné, enfermé. Vous ne savez pas ce que vous faites là mais ce méchant mal de crâne et les quelques éléments présents dans votre cellule vous font comprendre qu'il ne vaut mieux pas rester là. Vous devrez donc utiliser votre tête pour survivre à ce piège mortel lancé par un mystérieux individu. Y parviendrez-vous ?
Rien n'est sûr car à peine vous entrerez dans le jeu malsain de cet homme que vous aurez déjà l'impression de manquer de temps.

      Vous l'avez remarqué avec les trois jeux précédents, cette session c'est surtout des jeux "narratifs" qui m'ont marqué. Alors peut-être qu'ils vous toucheront, peut-être que non, c'est le truc avec les jeux du genre, c'est souvent quitte ou double.


      Mysterious Rooms par contre, je pense qu'il est plutôt du genre à faire l'unanimité, et je ne serais pas étonné de le découvrir à la première place du classement officiel (les résultats n'ont pas été dévoilé à l'heure où j'écris cet article). En effet, Mysterious Rooms est un jeu à énigme et, pour le coup, un jeu qui repousse les limites des jeux à énigme. Parce que plusieurs jeux de la session se sont essayé à demander au joueur de résoudre des puzzles, mais Mysterious Rooms est clairement celui qui a essayé de se renouveler le plus par rapport à ce qui existait déjà.
      Il m'a clairement fait penser à l'esprit des escapes rooms qui sont en recherche constante de nouvelles idées, de nouvelles mécaniques, de nouvelles façon de chercher des résoudre des mystères. Alors le jeu pourrait déjà se targuer de réussir à innover au niveau de ses énigmes, mais en plus il se paye le luxe d'avoir une ambiance, une mise en scène et un univers très immersif. En effet, une ambiance sonore et visuelle dynamique accompagnera la résolution des différentes énigmes. Alors même si le projet reprend beaucoup d'éléments du jeu Zero Escape, on peut tout de même féliciter KRBHylian de la narration optimale de cette histoire.

      Si vous avez un peu de temps devant vous et que vous êtes à la recherche d'énigmes innovantes, foncez ! Après tout, si vous vous en sortez bien, vous devriez pouvoir terminer le jeu en à peu près... 10 minutes ?


Allez, allez ! Y a pas de temps à perdre ! Vous avez déjà du retard !


Et finalement...

      Comme la dernière fois, c'est un exercice assez difficile de ne conseiller que peu de jeux parmi un nombre total de 32. Les quatre présentés sont ceux que j'ai le plus envie de conseiller et si j'en rajoutais, l'article deviendrait trop long et assez indigeste.
      Mais si vous avez la curiosité et souhaitez découvrir de très belles réalisations de cette Jam, renseignez-vous également à propos de : The Mirror, Mauvais destin, Le dragon et la princesse, Après la pluie... et bien d'autres !


      Peut-être un avis plus général sur cette session et notamment son thème ? Personnellement j'étais étonné de voir que de nombreux participants sont restés dans des propositions de jeux très "classiques" alors que le thème "Illusion" semblait très adéquat à partir dans des propositions originales et osées. Au contraire, le thème "donjon" de la première fois avait (j'ai l'impression) amené à plus de propositions originales et différentes, alors que je pensais l'inverse. Après ce n'est pas un problème, mais j'ai été un peu surpris de cela !

      Sinon je dois dire que je suis encore une fois impressionné du niveau de cette session, que ce soit par la quantité de travail que certains ont pu abattre en un week-end, ou par des makers débutants (qui parfois makent pour la première fois) qui pourtant fournissent un résultat très qualitatif. Personnellement, je n'ai pas pu participer cette fois, et j'avoue qu'après avoir testé tous ces jeux, j'ai vraiment envie de participer à la session prochaine, mais je me dis également que si cela arrive, il faudra que je redouble d'efforts pour être au niveau !

      En tout cas, c'était toujours aussi plaisant d'observer cette session et de présenter les beaux jeux qu'elle a permis. Je me répète, mais je trouve que c'est l'un des meilleurs événements de la communauté RM de ces dernières années et que ça a des effets plutôt positifs sur celle-ci. Par ailleurs je ne le répéterai jamais assez, mais l'un des meilleurs moyens de soutenir les makers, c'est encore de jouer à leurs jeux et leur dire ce que vous en avez pensé. Donc même si la session est finie il n'est jamais trop tard pour jouer aux productions de cette Jam ! Motivez-vous un peu que diable !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire