samedi 29 juin 2019

News n°67 : La ménagerie Luminatissienne

    Dans cette épopée qu'est la création de Luminatis, je passe souvent par des "phases de making": je peux passer trois mois pour améliorer un donjon, deux mois sur le mapping d'une seule map...
    Et le piège, c'est que quand j'ai pas envie de faire un truc, je me repose souvent sur le l'idée que "Bah, ça viendra bien un jour !". Et heureusement pour moi, récemment, y a un truc que j'avais pas envie de faire depuis très longtemps et comme par magie, ça m'a pris depuis quelques semaines !

J'aime pas les combats

    J'adore les J-RPG, c'est bien pour ça que j'en crée même un sur mon temps libre ! Mais faut avouer un truc : les combats dans les J-RPG, soit ça passe, soit ça casse. Et souvent les jeux RPG Maker, ils passent pas trop au niveau des combats.
    Y a plein de trucs à gérer, à penser... Faut que y ait un challenge, faut qu'on s'amuse, faut qu'on ait pas envie de fuir toutes les rencontres aléatoires, faut que visuellement ce soit attrayant...


    Le soucis, c'est que Luminatis hérite de ses premières années d'existence où j'avais 14 ans, que l'équilibrage de combats, je faisais ça à l'instinct, que rajouter des mécaniques qui n'allaient pas ensemble, ça me gênait pas... Bref, un beau foutoir que j'ai essayé d'arranger petit à petit.
    Aujourd'hui on va pas parler gameplay, parce que même s'il pourrait être encore améliorable, j'en suis satisfait pour le moment. Mais si y a un truc qui me gênait dans les combats de Luminatis, c'était le bestiaire qu'on affrontait.

Ajouter de la diversité chez les ennemis

Plusieurs contraintes quand on veut ajouter des ennemis dans Luminatis :

  • On joue les monstres, donc tous les ennemis-monstres trouvable sur internet, bah on peut pas trop les utiliser.
  • On peut affronter des humains, mais au bout de 47 combats contre soldat en armure grise, soldat en armure verte et soldat en armure rouge, ça devient un peu monotone.
  • On peut affronter des animaux, mais se battre contre des loups, des ours et autres animaux de notre monde, c'est pas très dépaysant.
  • Et surtout, bien souvent, faut pixel-arter tout ça soi-même, et quand on ne sait pas pixel-arter, faut prendre le temps d'apprendre.



Loup, loup des montagnes, taupe et fouine
Pas très fantasy l'ancien bestiaire !

    Ces contraintes ont fait que je me suis rendu compte il y a quelques semaines qu'en choisissant bien souvent la solution de facilité, bah le bestiaire de Luminatis, il était pas très folichon. Cela au moment même où je détaillais mes envies de dépayser le joueur dans les environnements qu'il pouvait traverser.
    Pourtant, ce que j'aime dans les J-RPG, c'est découvrir un nouvel univers, et notamment, une faune unique !


    C'est vrai, dans un monde avec des monstres, de la magie, des lieux absurdes, pourquoi les animaux seraient, eux, d'une banalité telle qu'à la fin, la seule attaque qu'ils aient soit "Morsure". Alors j'ai commencé à retravailler graphiquement certains ennemis, à en créer de nouveau, et même si je ne pourrai pas tout changer dans le chapitre 1&2, je me fixe comme objectif avec le chapitre 3, que le joueur prenne plaisir à découvrir et affronter des ennemis, par simple plaisir de les découvrir !


Chip, Musnek, Stique et Patdur
Déjà plus dépaysant !

    J'en suis encore au début de l'amélioration du bestiaire de Luminatis, mais j'espère progresser dans le pixel-art pour proposer des animaux de plus en plus originaux. Pour l'instant, je préfère continuer de me baser sur des modèles pré-existants, mais petit à petit je vais tenter des ennemis plus massifs, plus imposants... Je vous tiendrai au courant !



Conclusion

    Il y a encore bien des manières de rendre plus intéressant les combats de Luminatis, tout comme d'autres choses seront faites pour mettre en avant le bestiaire de Luminatis, mais on verra ça une autre fois !
    En termes de motivation, pixel-arter est assez motivant parce qu'assez rapide : lorsqu'on sort de deux mois de mapping sur une seule map, pouvoir créer un battler en une soirée si on se motive bien, ça permet de se donner l'impression d'avancer plus vite !

    En tout cas, rien que comparer les anciens ennemis avec les nouveaux (et notamment leurs animations), je suis déjà content de l'évolution de tout ça !
    Plus qu'à voir comment ça évoluera !

 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire