mercredi 19 juin 2019

Le culte des Héros



     La grande guerre est terminée, et alors que les perdants comptent leurs morts, les humains, eux, célèbrent leurs victoires de bataille.
     Face à la menace monstres, certains soldats se sont brillamment illustrés, que ce soit en exterminant un nombre conséquent d'ennemis, en menant d'ingénieuses stratégies, ou en assurant la protection du peuple humain.


Plus qu'un nom,
           Plus qu'un titre,

Aux yeux des Hommes,
ils étaient devenus Héros.           



     Si les premières promotions au titre de Héros étaient accordées à simple but honorifique, très rapidement, cette distinction fut associée à plusieurs responsabilités et devoirs.
     En effet, alors que la population humaine était en train de reconstruire sa société, le charisme et la popularité grandissante des premiers Héros furent tels que les Hommes ne voulaient plus qu'être guidé par ces illustres soldats.

     C'est ainsi que les Héros obtinrent le rôle de "chefs des villes", chacune étant peu à peu attribuée à un de ces vaillants combattants de la guerre. Ces anciens soldats, grisés par les éloges incessantes de la population, devinrent ainsi progressivement les piliers même de la société humaine, les obligeant alors d'apprendre à mener le peuple, à défendre des communes, développer des territoires...

A passer du champ de bataille...                                    
                                   ...aux bureaux administratifs.




     Après les horreurs de la guerre, beaucoup d'humains se sont réfugié derrière cette image du Héros capable de protéger l'ensemble d'une cité. Ce mythe rassurant se transforma alors en aveuglement : les Héros étaient des sauveurs, comme porteurs d'une protection divine, ils devinrent des intouchables et rien de ce qu'ils disaient ou faisaient ne devait être contesté.
     Si dans les premiers temps ce modèle semblait ravir tout le monde, à force de faire reposer ses espoirs, ses rêves et ses besoins sur un seul et même être, il arrive que ce dernier s'écroule et entraîne avec lui la chute de tout ce qui l'entoure.


C'est ainsi que du culte des Héros,
naquit leur ostracisme




Aucun commentaire:

Publier un commentaire